Connect with us

Hi, what are you looking for?

2015

Eurovision 2015

Une année de préparation
Durant les semaines suivant la victoire de Conchita Wurst au Concours 2014, une période de dépôt de candidatures est ouverte pour les différents lieux souhaitant accueillir le Concours 2015. Au 12 juin 2014, à la clôture de cette période, sept villes et douze sites se sont portés candidats officiels. Certains projets impliquant un lieu à ciel ouvert, ils ne sont pas retenus en vertu des critères d’accueil préalablement définis.
L’UER et le groupe ORF annoncent le 6 août 2014 que le Concours se tiendrait à Vienne au complexe multisport de la Wiener Stadthalle qui possède une capacité d’accueil d’environ 16 000 places. Cela confirme l’ambition de l’UER qui veut faire de ce concours un spectacle plus proche des téléspectateurs.

Les dates du Concours sont initialement fixées aux 12, 14 et 16 mai 2015. Cependant, le diffuseur ORF et l’UER se sont accordés pour que le Concours ait finalement lieu une semaine plus tard, soit le mardi 19, le jeudi 21 et le samedi 23 mai 2015.

Le budget alloué par l’ORF est d’environ 25 M€, et celui donné par la ville de Vienne est de 8,89 M€. Le budget total du Concours 2015 s’élève donc à près de 34 M€.

Les pays participants :
La liste officielle des participants est dévoilée le 23 décembre 2014. Elle indique la participation de trente-neuf pays pour cette 60e édition. Parmi eux, trois pays font leur retour en 2015 : la Serbie et Chypre reviennent après avoir tous deux manqué l’édition 2014. La Tchéquie revient, quant à elle, après une absence de cinq années, ayant participé pour la dernière fois en 2009.

L’année 2015 marque également le retrait de l’Ukraine pour des raisons politiques et financières. C’est la première fois depuis les débuts du pays en 2003 que l’Ukraine ne participera pas au Concours.

La participation de la Grèce est sujette à de nombreux aléas. Bien qu’ayant reçu et accepté l’invitation de l’UER, le groupe audiovisuel grec NERIT ne possède alors pas le statut de membre de l’UER. En effet, depuis la disparition de ERT en 2013, la Grèce n’a plus aucun groupe audiovisuel membre de l’union et une dérogation pour la participation à l’Eurovision ne peut pas être réattribuée au pays comme lors du Concours 2014. Il faut alors attendre l’Assemblée Générale de l’UER, les 4 et 5 décembre 2014, pour que soit décidé si oui ou non le groupe grec obtienne le statut de membre. La candidature étant finalement acceptée, la participation grecque au Concours est à nouveau possible pour 2015 et les années à venir.

Le Concours 2015 marque une grande nouveauté dans le Concours : l’Australie est invitée à participer au Concours. Le pays diffuse le Concours Eurovision de la chanson depuis plus de trente ans et s’est impliquée de façon importante lors du Concours 2014 avec un entracte pour la deuxième demi-finale. Pour ces raisons et afin de célébrer la 60e édition du Concours avec un événement nouveau, le pays est exceptionnellement invité à concourir en 2015, devenant alors 40e pays participant. Le pays est automatiquement qualifié en finale, afin de ne pas compromettre les chances de qualification des pays européens, ainsi qu’en raison du fait qu’il était prévu que ce soit la seule participation du pays, portant le nombre de finalistes à 27. Comme tout pays participant, l’Australie a bien sûr le droit de vote et peut recevoir des points. Cependant, le pays peut voter durant les deux demi-finales, contrairement aux pays d’Europe, qui ne peuvent voter que lors d’une seule.

Première demi-finale
Cette demi-finale a lieu le mardi 19 mai 2015. L’Autriche, l’Australie, l’Espagne et la France votent lors de cette demi-finale. Le groupe Pertti Kurikan Nimipäivät, représentant la Finlande avec la chanson Aina mun pitää, a — à ce jour — la chanson la plus courte de l’histoire du concours. En effet, elle dure 1 minute et 37 secondes. Le précédent record était d’1 minute et 52 secondes : il s’agissait de la chanson All de Patricia Bredin, qui représentait le Royaume-Uni en 1957.
Les dix pays qualifiés de cette demi-finale sont : l’Arménie, la Belgique, la Grèce, l’Estonie, la Serbie, la Hongrie, la Russie, l’Albanie, la Roumanie et la Géorgie. C’est la première qualification albanaise depuis l’édition 2012. À l’inverse, le Danemark manque la qualification pour la première fois depuis 2007.

Deuxième demi-finale
Cette demi-finale a lieu le jeudi 21 mai 2015. L’Allemagne, l’Australie, l’Italie et le Royaume-Uni votent lors de cette demi-finale.
Les dix pays qualifiés de cette demi-finale sont : la Lituanie, le Monténégro, la Norvège, Israël, la Lettonie, l’Azerbaïdjan, la Suède, Chypre, la Slovénie et la Pologne. Israël se qualifie ainsi pour la première fois depuis 2010 et Chypre pour la première fois depuis 2012. La Lettonie se qualifie après six ans d’échec et une dernière finale en 2008. Par ailleurs, la Lituanie se qualifie également. 2015 est donc la première année depuis 2002 à voir les trois pays baltes en finale. À l’inverse, l’Islande ne se qualifie pas pour la première fois depuis 2007 et Malte échoue pour la première fois depuis 2011.

Conférence de presse du gagnant
Une conférence de presse a lieu après la finale. Måns Zelmerlöw s’y exprime sur sa victoire — se disant « fier, excité et plein de joie » —, sur sa chanson et son message et, entre autres sujets, le futur de sa carrière et s’il acceptera de présenter le Concours 2016. Marquant la clôture du Concours, la conférence se termine lorsque Jon Ola Sand, superviseur exécutif du Concours, remet à la délégation suédoise un premier cahier des charges pour l’accueil de l’édition suivante.

Vous Aimerez Egalement :

2022

Ahez viennent de remporter la finale d’Eurovision France et un ticket pour représenter la France au concours eurovision qui se tiendra à Turin, en mai...

2021

Pas de chance pour Aksel Kankaanranta qui n’est pas systématiquement reconduit pour représenter la Finlande à l’Eurovision 2021 après l’annulation du concours en 2020....

Copyright © 2022-2023 Eurovision Made in France