Connect with us

Hi, what are you looking for?

2016

Eurovision 2016

Une année de préparation
À la suite de la victoire suédoise au Concours 2015, l’édition 2016 a lieu en Suède. Les préparations commencent dès la conférence de presse de victoire de Måns Zelmerlöw, dans la nuit du 23 au 24 mai 2015, lorsque Jon Ola Sand remet aux représentants du diffuseur suédois SVT les premiers documents concernant l’organisation du Concours. Le pays accueille le Concours pour la sixième fois, après l’avoir accueilli à Stockholm en 1975 et en 2000, à Göteborg en 1985 et à Malmö en 1992 et 2013.
Le 8 juillet 2015, SVT et l’UER annoncent que c’est finalement à l’Ericsson Globe de Stockholm que se déroulera le Concours. Cette arène a précédemment accueilli le Concours en 2000. Le producteur exécutif pour le Concours 2016, Martin Österdahl, justifie son choix au nom de SVT en disant que « Stockholm une offre complète qui garantit que l’événement sera à un niveau au-dessus ». Il indique par ailleurs que le centre de presse se situera au Hovet avec une capacité de plus de 1 500 personnes.

Changement du système de vote
Le système de vote subit, en 2016, un changement de grande ampleur. Désormais chaque pays attribue deux fois les points : une fois pour le télévote et une fois pour les jurys nationaux.
La procédure de vote se déroule donc de façon différente. Tout d’abord, les porte-paroles des pays participants sont appelés pour donner les points des jurys seulement. Les points de 1 à 8 et les 10 points sont affichés à l’écran. Seuls les 12 points sont énoncés oralement. Les présentateurs du show sur place annoncent ensuite les résultats totaux du télévote de tous les pays participants — chaque télévote attribuant, comme les jurys, de 1 à 8 points, puis 10 et 12 points à ses dix favorites — en partant du pays finaliste ayant reçu le moins de points par le télévote. Le gagnant est désigné à la fin de cette deuxième partie de la procédure.
En cas d’égalité, les pays sont départagés par le télévote : la chanson ayant reçu le plus de points via le télévote obtient la meilleure place. Si les deux chansons ont obtenu le même nombre de points au télévote, une procédure similaire aux années précédentes est adoptée. Ainsi, est d’abord pris en compte le nombre de télévotes votants. Puis, si l’égalité persiste, le nombre de 12 points reçus via le télévote. S’il y a toujours égalité, on compte d’abord les 10 points, puis les 8, et ce jusqu’à ce que l’égalité puisse être tranchée. Si, à la fin de la procédure, l’égalité persiste encore, la chanson étant passée le plus tôt dans la soirée obtient le classement supérieur.
Le système de vote est identique pour les demi-finales mais n’est pas annoncé à l’écran. Les qualifiés sont annoncés directement et les votes détaillés des demi-finales ne sont publiés qu’après la finale.

Liste des pays participants
La liste officielle des pays participants est dévoilée le 26 novembre 2015, annonçant la participation de quarante-trois pays. Parmi eux, l’Ukraine, qui revient après un an d’absence ; la Bulgarie et la Croatie qui reviennent après deux ans d’absence. La Bosnie-Herzégovine revient, quant à elle, après trois ans d’absence et de nombreuses hésitations en raison de problèmes pour rassembler les fonds nécessaires. En effet, après avoir déposé une inscription préliminaire le 15 septembre24, le pays l’a retiré par manque de moyens. Cependant, un délai supplémentaire de la part de l’UER leur a permis de réunir ces fonds et de participer au Concours. Le Concours 2016 voit également le retrait du Portugal.
On note aussi la participation de l’Australie. Invitée exceptionnelle pour la célébration du 60e Concours Eurovision, il avait été annoncé qu’elle ne pourrait participer à nouveau que si elle venait à gagner le concours. Sa participation était donc à caractère unique et devait entraîner un retrait pour 2016, le pays n’ayant pas gagné. Cependant, le 17 novembre 2015, l’UER confirme une nouvelle participation de l’Australie pour 2016, après un vote unanime du Groupe de Référence l’autorisant à participer à nouveau. En revanche, le pays doit cette fois concourir dans une des demi-finales. De plus, aucune décision n’est prise sur la possible participation permanente du pays au concours.
Le 22 avril 2016, l’UER annonce l’exclusion de la télévision roumaine TVR de ses services, à la suite du non-paiement d’une dette de 16 MCHF. Cette décision déclenche de fait la disqualification du participant roumain, Ovidiu Anton. C’est la toute première fois en soixante-et-une éditions qu’un pays est officiellement exclu du concours par l’UER pour des motifs financiers. Cette exclusion ramène le nombre de participants à quarante-deux.

Première demi-finale
Cette demi-finale a lieu le mardi 10 mai 2016. La Suède, la France et l’Espagne votent lors de cette demi-finale. Les dix pays qualifiés de cette demi-finale sont : la Hongrie, la Croatie, les Pays-Bas, l’Arménie, la Russie, la Tchéquie, Chypre, l’Autriche, l’Azerbaïdjan et Malte. Cette demi-finale voit la première qualification de la Tchéquie. Elle voit également la Grèce et la Bosnie-Herzégovine échouer pour la première fois. La Croatie se qualifie pour la première fois depuis 2009.

Deuxième demi-finale
Cette demi-finale a eu lieu le jeudi 12 mai 2016. L’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie votent lors de cette demi-finale. Les dix pays qualifiés de cette demi-finale sont : la Lettonie, la Pologne, Israël, la Serbie, la Lituanie, l’Australie, la Bulgarie, l’Ukraine, la Géorgie et la Belgique. Cette demi-finale voit la Bulgarie réussir à se qualifier, une première depuis 2007. C’est la deuxième qualification du pays. À l’inverse, on voit la Norvège échouer, et ce pour la première fois depuis 2011.

Finale
La finale est fixée au 14 mai 2016. Parmi les chansons qualifiées pour la finale, une seule ne contient aucune parole en anglais : celle de l’Autriche, dont la chanson est entièrement en français. Toutes les autres chansons sont soit en anglais, soit bilingues dont l’anglais. Pour la première fois depuis 1958, il n’y a qu’un seul pays nordique en finale : la Suède, pays hôte ; les autres ayant été recalés en demi-finale.
Le pays hôte, la Suède, tire au sort le numéro 9 dans l’ordre de passage pour la finale lors du Meeting des Délégations le 14 mars 2016. Les pays du Big Five procèdent, pour leur part, à un tirage au sort déterminant dans quelle partie de la finale ils concourent lors de la cérémonie d’ouverture du Concours. Enfin, pour les vingt qualifiés, une conférence de presse est organisée à la suite de chaque demi-finale durant laquelle un tirage au sort similaire a ensuite lieu. L’ordre de passage de la finale est ainsi diffusé dans la nuit suivant la deuxième demi-finale.

Conférence de presse du gagnant
Une conférence de presse a lieu après la finale. Jamala s’exprime sur sa victoire, sur sa chanson et son message, son vécu lors du Concours et sur ses plans de carrière. Marquant la clôture du Concours, la conférence se termine lorsque Jon Ola Sand, superviseur exécutif du Concours, remet à la délégation ukrainienne un premier cahier des charges pour l’accueil de l’édition suivante.

Vous Aimerez Egalement :

2022

Ahez viennent de remporter la finale d’Eurovision France et un ticket pour représenter la France au concours eurovision qui se tiendra à Turin, en mai...

Sélection France 2022

Ce samedi soir à 21h10 sur France 2 est diffusée la seconde édition du programme « Eurovision France, C’est vous qui décidez ! »,...

2021

Pas de chance pour Aksel Kankaanranta qui n’est pas systématiquement reconduit pour représenter la Finlande à l’Eurovision 2021 après l’annulation du concours en 2020....

Copyright © 2022-2023 Eurovision Made in France