Connect with us

Hi, what are you looking for?

Eurovision Junior

C’est parti pour l’Eurovision Junior 2023, et c’est en France !

Grâce à la victoire de Lissandro à l’Eurovision Junior 2022, qui se déroulait à Erevan en Arménie le 11 décembre 2022, la France accueille pour la seconde fois en trois ans le Concours Eurovision des petits, le Junior. C’est à Nice, au Palais Nikaïa, que l’évènement va débuter dimanche 26 novembre, à 16h pétantes, et il sera diffusé en direct sur France 2.


16 pays candidatent pour remporter la 21ème édition du « Concours Eurovision de la chanson junior », nom officiel de la compétition, mais on préfère dire l’Eurovision Junior. Pour la première fois, le big 5 au complet est présent, puisque l’Allemagne est de retour, et l’Estonie concoure pour la première fois, devenant ainsi le 40ème pays à participer depuis 2003.


La France est représentée par Zoé Clauzure, avec « Cœur », une chanson pop, qui aborde le thème du harcèlement scolaire, tout en restant positive et entrainante. C’est une bonne chanson, mais Zoé aura fort à faire si elle veut offrir à notre pays sa troisième victoire. Il y a de la concurrence… D’abord ceux qui font office de favoris, le duo néerlandais Sep & Jasmijn, qui proposent une chanson typiquement Eurovision, qui aurait presque sa place au Concours des adules. Leur titre « Holding On To You », qui sonne très europop, est efficace. En plus ils passent en dernière position. Ça s’appelle un alignement des planètes.


L’Espagnole Sandra Valero est en tête des bookmakers, probablement grâce à la mobilisation des eurofans espagnols toujours enclins au débordement quand il s’agit de leur chanson. Son titre « Loviu » est plutôt gentillet, avec un refrain un peu putassier en plusieurs langues « I love you, Mon amour, je t’aime, Ti amo, Eu amo-te… ». Elle ouvrira la compétition.


Perso, après une première écoute attentive des 16 chansons, j’aime bien les contributions du Royaume-Uni, « Back To Life », et de l’Arménie, « Do It My Way », deux titres pop très actuels. Mes plaisirs coupables sont la choupinette représentante ukrainienne Anastasia Dymyd avec « Kvitka » et la ballade géorgienne « Over The Sky » interprétée par Anastasia & Ranina. Au chapitre ballades, il faudra surveiller la Macédonienne Tamara Grujeska et la Polonaise Maja Krzyżewska. Mais nous sommes à l’Eurovision Junior. La compétition est toujours très ouverte, beaucoup plus que pour les adultes. Un outsider pourrait très bien rafler la mise. Après tout, Lissandro ne pointait qu’à la 10ème place des bookmakers le jour de sa victoire.


La cérémonie d’ouverture a eu lieu lundi 20 novembre à l’Hôtel Negresco, en présence des plus hautes autorités de la région et de la ville de Nice, dont le maire Christian Estrosi, qui a posé fièrement avec tous les candidats. Il aura de quoi remplir son press-book.

C’est sur le « Makeba » de Jain que le Concours va débuter, avec le traditionnel défilé des candidats. Olivier Minne et Laury Thilleman seront aux commandes du show et devraient être en partie accompagnés par une influenceuse, une certaine Ophenya. Vous la connaissez ?

Pour les interval acts, Amir fera son retour sur la scène de l’Eurovision, et d’anciens participants français du Junior seront également de la partie : Lissandro bien entendu, mais également Enzo, Angelina et Valentina. La chanson officielle de l’Eurovision Junior 2023 « Heroes », qui est également le slogan de cette édition, sera interprétée par les 16 candidats au début de l’émission.


La première phase du vote est ouverte du vendredi à 20 heures au dimanche à 16h, sur le site de l’Eurovision, https://vote.junioreurovision.tv/, et on peut voter (plusieurs fois) pour son propre pays, alors ne vous privez pas. La seconde phase ouvrira juste après le passage du dernier candidat. On vous demandera de voter pour trois pays. La bonne stratégie est de voter pour la France et deux autres pays, qui auraient peu de chance de l’emporter, comme l’Albanie et l’Irlande.


Le centre de presse, situé dans un grand studio du Palais Nikaïa, fait aussi office de salle de conférences de presse. Ludo Hurel, chef de presse de la délégation française, est aux petits soins pour les journalistes. Et il se déclare prêt pour remettre ça l’an prochain. Il suffit juste que notre petite Zoé l’emporte dimanche.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Derniers Articles

Vous Aimerez Egalement :

2021

Pas de chance pour Aksel Kankaanranta qui n’est pas systématiquement reconduit pour représenter la Finlande à l’Eurovision 2021 après l’annulation du concours en 2020....

2021

Arilena Ara n’ayant pas été reconduite par la chaîne qui préféra organiser une nouvelle sélection nationale, c’est finalement Anxhela Peristeri qui représentera l’Albanie dans...

2021

Quelques mois après l’annulation du concours 2020, Ben Dolic annonce qu’il ne souhaite pas reprendre du service pour l’édition 2021. Jendrik Sigwart est alors...